Direction d’école : le ministère ne répond pas aux revendications urgentes des personnels…

Le SNUDI-FO a tenu à rappeler les revendications urgentes des collègues qui devraient être la préoccupation du ministère, à savoir :
« – l’augmentation du temps de décharge,
– la création d’une aide administrative,
– une réelle revalorisation indiciaire,
– une très grande diminution, et non une « simplification » de leurs tâches. »

Lire le communiqué :

Direction d’école

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Obligations de service et «missions» des enseignants : des pistes de travail inquiétantes dans le cadre de la prétendue «revalorisation» !

Le ministre recherche une «utilisation positive» de la formation pendant les vacances!

 A lire: ORS

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Débat Nancy enseignants/ Blanquer-Philippe

Cliquer sur le lien pour découvrir le compte rendu de la rencontre entre les ministres Blanquer /Philippe et les enseignants à Nancy le 13 décembre.

Mépris, arrogance, mensonges étaient de sortie…

communiqué snfolc54 venue des ministres

Publié dans Actualités, Non classé | Laisser un commentaire

Compte-rendu du CHSCT du 22/11/19

Le suicide de notre collègue Christine Renon, et la lettre qu ‘elle a laissée, ont mis en exergue les conditions de travail inacceptables des directeurs d’école. Malheureusement ce n’est pas nouveau et tous les personnels sont concernés par la dégradation des conditions de travail.Le SNUDI FO condamne l’instrumentalisation par le Ministre de ce suicide pour promouvoir le statut de directeur supérieur hiérarchique.

Voici les principaux thèmes débattus lors de ce CHSCTD.

Médecine de prévention

Le DASEN nous annonce qu’une campagne de recrutement d’un médecin de prévention est en cours mais n’a aucune idée des délais…. En attendant, il conseille aux enseignants de s’adresser au service de médecine de prévention du Rectorat. Par ailleurs, un médecin scolaire serait « en cours de recrutement » pour la Lozère…

FO : bref, rien n’est sûr, on ne sait pas dans quels délais ces médecins seront opérationnels. L’administration se retranche encore et toujours derrière des difficultés de recrutement alors qu’elle devrait respecter les obligations légales en matière de médecine de prévention.

Conditions de travail dégradées

L’étude des fiches RSST qui sont remontées à l’administration font clairement état d’un mal-être au travail et d’une perte de confiance en la hiérarchie. Nous avons alerté le DASEN quant à la surcharge de travail, au manque de soutien de notre hiérarchie, à la déshumanisation de notre métier, à la perte de sens du travail d’enseignant. Ce à quoi le DASEN nous a répondu que tous ces problèmes doivent être portés à sa connaissance pour pouvoir les traiter car il aurait selon lui « toujours fait preuve de bienveillance et d’écoute » , la preuve en est « tous les appels de remerciement directs qu’il reçoit de la part des personnels enseignants » !!!!

Dans tous les cas, il nous précise que les personnels en souffrance doivent s’adresser aux RH de proximité, ou à leur IEN pour être écoutés.

FO : Il faut agir sur les causes du mal-être et non pas seulement traiter leurs conséquences. Le DASEN ne reconnaitra jamais qu’il travaille dans un cadre contraint, avec les moyens qui lui sont donnés et qui ne sont pas suffisants. Quant à la bienveillance…. ! (définition : la bienveillance est la capacité à se montrer indulgent, gentil et attentionné envers autrui, d’une manière désintéressée et compréhensive.)

Directeurs et TR

Le DASEN estime que l’enquête lancée par le ministère va tout remettre à plat et va résoudre les problèmes des directeurs. Il conseille donc aux personnels de s’en saisir pour faire remonter leurs problèmes et notamment l’insuffisance des temps de décharge.

FO : le DASEN a beau nous marteler que notre ministre est FORMIDABLE, l’enquête ministérielle ne peut en aucun cas résoudre les problèmes concrets de nos collègues. La volonté actuelle du gouvernement n’est malheureusement pas d’améliorer les conditions de travail des enseignants mais plutôt de faire passer ses réformes pour faire des économies. Nous avons aussi rappeler au DASEN que les directeurs ne sont pas les seuls concernés mais que beaucoup d’autres collègues sont en souffrance (adjoints, TR).

De plus, les personnels et le SNUDI FO ne sont pas demandeurs d’un statut de supérieur hiérarchique qui ne résoudrait pas leurs difficultés.

Le SNUDI FO tient aussi à exprimer le ras-le-bol des TR qui sont envoyés sur des remplacements saute-mouton, avertis au dernier moment et qui doivent parfois se répartir les élèves car tous les enseignants ne sont pas remplacés. Ras-le-bol aussi des enseignants non remplacés et de leurs collègues obligés de répartir les élèves. Et nous ne sommes qu’en novembre….Quant à la journée de décharge supplémentaire pour soulager les directeurs, annoncée par le ministre, le DASEN nous dit avoir trouvé une solution à proposer aux organisations syndicales lors du groupe de travail !

FO : sachant que le groupe de travail aura lieu le 2 décembre, comment le DASEN va pouvoir décharger tous les directeurs sur temps de classe d’ici les vacances de Noël ! Le DASEN croit-il au Père Noël ?!

Publié dans Instances : CAPD - CHSCT - CTSD | Laisser un commentaire

GREVE: on continue!!!

Face aux provocations du 1er ministre et du ministre de l’Education nationale, ce qui est à l’ordre du jour,

c’est déclencher la

grève unie,

sans interruption jusqu’au retrait !



Grève jusqu’au RETRAIT de la réforme Macron-Delevoye

Le gouvernement se dit « déterminé »: montrons lui que les salariés sont encore plus déterminés que lui!

 

Manifestation mardi 17 décembre

10h30 place Urbain V

à Mende !!

Le Premier ministre avait prévenu : il n’y a pas eu d’annonces magiques » ce mercredi  !

· Il a confirmé qu’il voulait remettre en cause le statut général de la Fonction publique et détruire la règle de calcul sur les 6 derniers mois pour y substituer le calcul sur toute la carrière.

· Il a confirmé que les enseignants allaient voir leurs pensions baisser, prenant l’engagement qu’il fallait que cette baisse soit « comparable » à celle des autres fonctionnaires

· Il a annoncé l’allongement de la durée de cotisation et le report de l’âge de départ à 64 ans… et il demande aux organisations syndicales d’en organiser les modalités !

· Il concède, face à la mobilisation exceptionnelle et la grève engagée depuis le 5 décembre, à retarder l’application effective de la réforme à la génération 1975 plutôt qu’à la génération 1963, essayant par là-même de diviser les collègues dans chaque secteur.

· Pour les enseignants, il se déclare prêt à augmenter les rémunérations des enseignants en créant des primes non intégrées dans le salaire à condition que les syndicats acceptent de « réformer » complètement  l’organisation du travail des enseignants, en remettant en cause notamment les congés !!

Il accélère son calendrier. C’est un doigt d’honneur à l’ensemble des salariés.

Ce n’est plus possible ! Le gouvernement ne laisse pas d’autre choix : ce qui est à l’ordre du jour, c’est l’amplification de la grève pour le retrait, jusqu’au retrait. La FNEC FP-FO appelle à la grève, partout, pour les faire plier. Elle appelle les personnels à la décider dans les AG, à la reconduire et à organiser sa généralisation.

Ni amendable, ni négociable,

RETRAIT pur et simple de la réforme !

MAINTIEN des 42 régimes spéciaux

dont notre Code des pensions civiles et militaires !

Si vous avez envoyé votre déclaration d’intention de grève « à partir du 5 décembre », vous pouvez rejoindre la grève à tout moment. Sinon, vous pouvez envoyer à votre IEN la déclaration d’intention de grève « à partir du lundi 16 décembre » que vous trouverez en pièce jointe (à envoyer avant jeudi 12 décembre minuit)

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire
Page 2 sur 9
1 2 3 4 9