Recrutement des listes complémentaires

Communiqué des SNUDI FO des départements 34, 30, 11 et 48

Une quarantaine de personnes reçues sur la liste complémentaire du concours de professeurs des écoles se sont rassemblées pour la 2ème semaine consécutive devant le Rectorat de Montpellier avec les SNUDI FO du Gard et de l’Hérault, SNUIPP 34 et SUD éducation 34.

​Elles demandent le recrutement de la totalité des 75 admis sur la liste.

En effet, les besoins sont criants dans les écoles​, chacun connaît en particulier le problème des professeurs des écoles non remplacés.

Le Rectorat est passé il y a quelques années de​ l’embauche de 0 contractuel à 267 en 2023-2024 sur l’académie, personnels sans statut et donc précaires et corvéables.

​Les admis sur la liste complémentaire font valoir que le dernier sur cette liste a une moyenne au concours de 11,5/20 ; la note du dernier lauréat du concours externe est de 13,5 et celle du dernier lauréat au 3ème concours de 10,5.

​Ces collègues formés au métier de professeur des écoles ont donc des moyennes tout à fait honorables !

De nombreuses académies ont déjà recruté la totalité des listes complémentaires ; pourquoi le Rectorat de Montpellier tarde-t-il tant ?

La semaine dernière, une délégation composée d’un représentant syndical du SNUDI FO et d’un admis sur la liste complémentaire avait fini par être reçue.

La Secrétaire générale les a assurés qu’une réponse leur serait apportée avant le 10 juillet, et qu’aucun nouveau contractuel ne serait recruté tant que la liste complémentaire n’était pas appelée.

Or, le lendemain, 67 personnes ont été reçues pour un entretien en vue d’être recrutées comme contractuels dans l’Hérault. Comment comprendre cette contradiction entre les paroles et les actes ?

Nous voulions en avoir l’explication mercredi matin, mais les services du Secrétariat général ont refusé de nous recevoir, car « il n’y avait aucun élément nouveau ».

Nous dénonçons cette manière unilatérale de concevoir le dialogue social !

Si le Rectorat est en train de recruter des contractuels, c’est bien que des enseignants manquent, comme nous l’affirmons.

En toute logique, le Rectorat doit donc recruter en tant que fonctionnaires stagiaires les 75 admis de la liste complémentaire dès maintenant et la ré-abonder afin qu’il ne manque aucun enseignant qualifié dans les classes à la rentrée !

Les SNUDI FO de l’académie continuent d’exiger, avec les admis sur la liste complémentaire, l’ouverture immédiate de cette liste et le recrutement des 75 personnes qui la composent !

 

Nous donnons rendez-vous à tous ceux qui peuvent soutenir ce combat :

– lundi 8 juillet à 14h devant le Rectorat alors que se déroulera le CSA carte scolaire de l’Hérault

– mercredi 10 juillet à 11h devant le Rectorat, où nous demandons à nouveau d’être reçus!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *